•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le site de l’école Tay Son Võ Dao, un art martial traditionnel vietnamien (võ cõ truyen vietnam et non pas viet võ dao) nous gratifie d’un article très intéressant sur le Song Luyen.

Les Song Luyen de l'école Tay Son Vo Dao

Le but de l’exercice est le suivant : l’attaquant doit effectuer une série de 7 à 10 attaques contrôlées tandis que le défenseur doit bloquer ou esquiver sans gêner son partenaire. A chaque fin de série, l’attaquant devient défenseur et le défenseur attaquant.
Les attaques peuvent se faire de façon libre ou avoir une thématique : pieds, poings, sautés, attaques hautes, attaques basses, etc.

C’est un exercice d’apprentissage dans un premier temps (un bon moyen pour les débutants d’un premier contact avec le combat sans risquer de se blesser), mais aussi un bon moyen d’évaluer deux élèves :
– L’attaquant est-il fluide dans ces attaques ? Sont-elles logiques ? Est-il assez proche de son partenaire ? Son enchainement est-il efficace ?
– Le défenseur réussit-il à bloquer les attaques ? Travaille-t-il avec les deux mains ? Gère t-il correctement les déplacements de son partenaire ? Ses blocages sont-ils efficaces ?

Les Song Luyen peuvent-être libres, dans le cadre d’exercices d’apprentissage au combat, ou codifiés.
On abordera dans ce cas précis, les principes de mémorisation comme dans tout apprentissage de forme, mais aussi des principes de distance et de timing. L’harmonie des opposants lors des échanges codifiés doit être un critère fort afin de ne pas assister à une rencontre sans vie, sans âme, sans rythme. Donner vie à un Song Luyen codifié est un art en lui-même.

Exemple de Song Luyen exécuté par l’école du Võ Vinam Viet Võ Dao
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=UsIV1RUzoXA[/youtube]

Source : Tay Son Vo Dao.fr


  •  
  •  
  •  
  •  
  •