• 89
  • 1
  •  
  •  
  •  
    90
    Partages

Qi Gong, Art Énergétique chinois ? Qi Gong Bien-Être ? Qi Gong Santé ? Qi Gong Loisirs ? Qi Gong Prévention ? Qi Gong Général ? Qi Gong Médical ? Qi Gong Thérapeutique ? Qi Gong Sportif ? Qi Gong Alternatif ? Qi Gong Universel ? (Liste non exhaustive en l’état des territoires occupés)

À propos de la mise en perspective du Qi Gong en France, quelques questions s’imposent.

Face aux enjeux défendus par des communautés fragmentées et crispées, les réponses sont attendues par : le public, les pratiquants, les enseignants, les étudiants, les maîtres, les formateurs, les praticiens de Médecine Traditionnelle Chinoise,  les médecins conventionnels, les juristes, les DRH, les Employeurs et les Salariés d’organismes privés, publics et associatifs,  les Éducateurs Sportifs, les coachs, les collectivités territoriales, les communes, les maires, l’État.
Dans un contexte en mutation des problématiques de santé publique, d’économies drastiques et de conscience écologique, il me semble opportun de réfléchir sur le rayonnement du Qi Gong en France.

Après un long voyage depuis la Chine antique,  le Qi Gong de France revêt aujourd’hui  différents visages.  Souhaitons qu’il ne s’agisse pas de masques.

Mes questions sont les suivantes :

Quels Qi Gong vont dispenser les médecins exerçant la Médecine Chinoise après sa reconnaissance ?
Sont-ils différents de ce ceux déjà dispensés par ceux validés par le Ministère de la Jeunesse et des Sports ? Offriront-ils un autre catalogue ? Lequel ?

Nous ne pouvons présentement être si affirmatifs pour clore et évacuer cette question avant de vérifier si ces Qi Gong sont bel et bien différents.
La Médecine chinoise fera-t-elle appel aux formateurs de Qi Gong , pour mettre ensuite sous scellés leur Qi gong médical, avec sa Bible, sa référence pour tous les médecins de médecine chinoise et ceux en devenir vendant aussi du Qi Gong , le tout aux normes européennes  ?

Les Qi Gong que nous connaissons en France sont ceux qui nous sont parvenus jusqu’ici, reconnus par le Ministère des Sports.
Traité de Qigong thérapeutiqueLes Qi Gong médicaux sont décrits et transmis par le Pr Jerry Alan Johnson, avec une encyclopédie de cinq volumes, dont les trois premiers ont été traduits en français, ainsi que de dix DVD de la pratique thérapeutique du Qi Gong médical.

Vous pouvez consulter la collection des livres Qi Gong médical du Pr Jerry Alan Johnson ainsi que sa collection de DVD. Tous sont prisés par la communauté internationale, des enseignants de Qi Gong et des praticiens de médecine chinoise.
Si les Qi Gong Médicaux sont ceux repris du Pr Johnson à partir de ses ouvrages pour lesquels très peu en France et en Europe y sont formés, (cela se saurait) , il y aurait de quoi s’arrêter sur ce sujet .

Comment est-il envisagé sérieusement à court terme un équilibre souhaitable pour le dynamisme de tous ces acteurs dans la société, afin que le grand public et les patients ne soient pas impactés des conséquences âpres de la lutte pour développer et fidéliser une clientèle ?
La concurrence dans ce milieu se veut aussi énergique et effrontée que dans le monde de l’entreprise, malgré des leçons de philosophie humanistes vendues à l’occasion de formations.

La concurrence va s’accroître ainsi entre Qi Gong médical et le Qi Gong pour proposer quoi de différent ?

Contexte en développement du Qi Gong en France

Qi Gong et Qi Gong

Cette discipline chinoise ancestrale est sous l’égide du Ministère de la Jeunesse et des Sports depuis 2007, avec un cursus diplômant jusqu’au D.E. JEPS
(Tout comme les deux autres branches du Wushu auxquelles il est associé : le Taï Chi Chuan et le Kungfu).

Concernant le Qi Gong en France, le cadre réglementaire est clair et les clubs ne cessent de proliférer sur tous ses territoires.
Le grand public a de plus en plus accès au Qi Gong.
Ses attentes multiples concernent son bien-être global.  Elles justifient à elles seules la nécessité de leur offrir les meilleurs garanties des techniques ou méthodes Corps/Esprit occupant un marché en pleine croissance.

Cette gymnastique holistique chinoise, peut répondre à tous les publics, à toutes leurs demandes, sans avoir à les formuler. Sans savoir peut être les formuler.
Il ne leur ait pas demandé de le faire.
Chacun vient avec son histoire, ses valises, prend ce qu’il a à prendre le temps d’une séance.

Qu’il soit patient à l’hôpital, pratiquant dans un club de quartier ou d’un comité d’entreprise, scolarisé, résident dans une maison de retraite médicalisée ou pas, le Qi Gong agit sur les trois plan de la personne :
Physique, psychique et cognitif.
Le Qi Gong est facilement adaptable, puisqu’il se pratique debout, assis et allongé, en déplacement, immobile et en mouvement.
De l’adoucissant au tonifiant, le Qi Gong offre une diversité de méthodes toutes autant valables les unes que les autres.
De quoi permettre à chacun de s’améliorer. Sur le plan qui l’intéresse alors, qui le réclame, les trois étant interdépendants selon la vision chinoise, et plus généralement d’Asie et d’Orient.


Un médecin chinois a les compétences pour prescrire des exercices de Qi Gong, comme complément de traitement de la séance d’acupuncture, ou de ventouses. Tout comme il a à sa disposition la diététique et un régime alimentaire personnalisé, avec aussi parmi ses remèdes : le massage Tuina, la phytothérapie basée à partir de plantes chinoises,  à ingérer sous différentes formes, dosage sur mesure.
Du cas par cas.
Tout un art, au-delà de compétences évidentes à avoir, avec l’écoute en premier lieu.
Si manquante dans la médecine conventionnelle, prise dans l’étranglement du rendement et de la désertification des médecins.

Citation de mémoire de Maître Liu Dong, lors d’un séminaire :
Deux médecins chinois voient le même patient  séparément. Tous deux font un diagnostic identique, et poseront leurs aiguilles sur les mêmes points.
La différence entre les deux praticiens, se mesurera lors de l’évaluation de la séance par le patient, qui attend des résultats tangibles.

Cette différence se loge dans l’intention du médecin.
Plus elle sera juste, plus son geste le sera, comme celui du calligraphe.
L’acte du médecin chinois responsable accueille ses patients dans cette disposition-là.
Les personnes en souffrance ont besoin de cette écoute sans aller consulter un psychologue nécessairement.
À noter : les médecins chinois sont autant bavards que les médecins psychiatres et les psychanalystes. Sur ce point, ils se rejoignent.  Personne ne dira le contraire.

Choc de cultures

En France,  faire un copié/collé des méthodes pédagogiques adoptées et véhiculées par les chinois, soit l’État et le Parti, est non seulement dépassé, mais suppose que la paresse englue la réflexion.

Des actions sont menées par des chefs de services dans les hôpitaux  jusque dans des centres anti-douleurs, tous au taquet concernant le confort global de leurs patients, à suivre sur du long terme, (à vie ?), souffrant de maladies chroniques et non transmissibles, et suite à des traitements lourds et invalidants à supporter au quotidien.
Ce combat in situ dans le corps médical et paramédical est de plus en plus partagé, même si encore trop peu.


Pour se protéger émotionnellement, des médecins, pour les moins généreux d’entre eux, ont choisi  la froideur glaçante des blouses blanches expliquant à leurs malades les tenants et les aboutissants de leur état de santé plus que précaire, tenant à un fil. Sans se demander si la manière dont ils procèdent ne serait pas anxiogène.
Le stress ne favorise pas la guérison.
La gestion du stress, du bon et du mauvais, scientifiquement,  les français en ont une bonne connaissance, depuis le début de l’hémorragie des suicides de Télécom qui n’a pour autant jamais cessé dans la société, des agriculteurs jusqu’aux Forces de l’Ordre.

 

La reconnaissance de la Médecine chinoise  

Il est grand temps.
Depuis les Assises de la Médecine Chinoise et de la Médecine Conventionnelle s’étant tenues du 20 au 22 Octobre 2017 à Lyon,  la reconnaissance de la Médecine Chinoise est en marche énergiquement avec le DirMéCh comme représentant.

Voir la vidéo officielle du DirMéCh de l’ouverture des assises, par Carole Burillon, Doyenne de la faculté de médecine et de maïeutique Charles Mérieux –Lyon Sud

C’est un progrès dont nous ne pouvons que nous féliciter : le nombre de ses usagers, des patients suivis en cabinets privés, plus ceux suivis à l’hôpital y ont fortement contribués par leur nombre, comme nous l’a déjà confié le Pr Baumelou, Directeur du Centre de Médecine chinoise Intégré, à la Pitié-Salpêtrière.
C’est la victoire des usagers en premier lieu d’avoir poussé la médecine conventionnelle à accepter qu’elle ne puisse pas tout résoudre.

L’introduction de techniques Corps/Esprit , dont le Qi Gong, proposées  en complément, auprès de leurs patients, met en évidence depuis plus de dix ans en France, qu’elles leurs apportent un mieux-être mesurable, sans que des études aient été réalisées, faute de moyens.
Le témoignage des patients est suffisamment éloquent pour convaincre.
Même si l’effet placebo n’a pas été démontré,  comme certains scientifiques le souhaiteraient, les bienfaits du Qi Gong sont perceptibles.
La notion de Corps/Esprit est admise par le corps médical. Entre ceux des services qui se lancent à titre expérimental, et des services pionniers, les équipes s’inclinent.
Le Qi Gong est dans les hôpitaux grâce à  l’impulsion d’un enseignant motivé, ou bien par le fait de rencontres constructives et audacieuses. Mais surtout, grâce aux médecins qui en acceptent l’usage.

C’est bien sûr la victoire de  Morgane Hanechi, porteuse du projet, avec le DirMéCh dont elle est la Présidente,  l’interlocuteur représentant toutes les associations qui ont rejoint avec ce chantier en cours.
Cet événement est inédit car c’est  « à la demande des parlementaires », que ce processus est en marche, conjointement avec les représentants de la Médecine Traditionnelle Chinoise.
Dira-t-on encore «  traditionnelle »
Serait-il question de deux labels de MTC ?
La locution Médecine chinoise s’impose comme nouvelle proposition, d’une ère nouvelle. Les écoles ont à se s’interroger sur leur intitulé : avec ou sans ?

Voir l’allocution du Sénateur Michel Forissier

Panique à bord du navire : Le Pr Éric Marié , Président du Conseil Académique de La Médecine Chinoise, appelle à la mobilisation générale pour rejoindre les assises, car seulement 20% des inscrits représentent la MTC, le restant des 80% étant des médecins conventionnels. Jusqu’à brader leurs tarifs pour les étudiants.

VIDÉO Teaser DirMéCh du 30 Septembre 2017

Sûr que la parité entre les deux médecines, était mal partie un mois avant l’évènement.
La Bande Annonce avait pourtant sonné le gong pour résonner dans nos villes et nos campagnes.
Éric Marié, lance un appel musclé de cinq minutes pour motiver les troupes de la Médecine Traditionnelle Chinoise de France. La Médecine Conventionnelle alors était/serait en position plus que favorable face aux praticiens  pour faire des propositions au Sénat, et rédiger ensemble les articles des décrets à lui soumettre, pour leur reconnaissance.

Arrêt sur image.

La culture du milieu de la médecine chinoise en France – savante –  ainsi que celle du Qi Gong – populaire – n’aime pas la médecine conventionnelle, quand elle n’y est pas allergique .


La communauté Qi Gong et Médecine Traditionnelle Chinoise confondues, a ses intégristes, des énervés, voire haineux, contre la médecine officielle. Généralement, suite à une mauvaise expérience, ou bien par choix éthique.

Il me paraît prioritaire en effet de s’intéresser davantage à ces praticiens de l’ombre, discrets, et néanmoins imposants, avec des principes, comme on peut vaguement l’estimer, grâce à ce peu d’engouements de la part des uns et des autres, à contribuer à ces premières assises.
Tout simplement parce que les mêmes ne se frottent plus depuis longtemps à la médecine conventionnelle, par absence de confiance.

Ils manquent à ce débat

Ces femmes et ces hommes ont coupé le dialogue avec la médecine conventionnelle, parfois depuis longtemps, à ne plus en comprendre le système et ses avancées, ses progrès en matière de confort du patient, ses réflexions et ses initiatives dans le cadre de l’hôpital en particulier. Le tout encadré par des Professeurs et leurs services. Partout, dans toute la France.
Depuis plus de dix ans, ce processus est en route, en subissant des restrictions budgétaires et les difficultés majeures de l’Assistance Publique, en crise aiguë. Dans la tempête.

La politique, les politiques font peur dans la communauté MTC, tout comme celle du Qi Gong. Il ne faut pas s’en étonner non plus. Les milieux spiritualistes sont apolitiques, par indifférence, voire, avec dédain.  Tout le monde n’a pas fait L’ENA, Polytechnique, HEC ou Science Politique.
Le monde politique – de la vie politique et du Pouvoir – est un monde à part, avec ses codes enracinés dans le terreau de la bourgeoisie.
Les milieux spiritualistes en France sont dépolitisés  =  «  Je ne fais pas de politique » sous-entendu : – Tous les mêmes – Ça ne sert à rien. – Mieux vaut vivre caché, ne plus avoir d’opinion, que des clichés formatés sur des gros titres de publications dans les réseaux sociaux d’articles non lus.

À chacun sa version du Tao, qu’on ne peut nommer.

Inquiétudes de praticiens de  la Médecine Traditionnelle Chinoise.

La MTC assiste à sa mort progressive.
Les tables rondes organisées par le Cèdre en commençant par celle-ci,  en dit long sur un désaccord profond, éthique, d’accepter que la MTC soit incluse dans la médecine intégrative.

Vidéo Table Ronde du Cèdre : Médecine Intégrative : Survie ou mort de la tradition ?


Si je pousse le raisonnement :
Sur le modèle du sport-sur-ordonnance, à quand des prescriptions de Médecine chinoise signées des médecins généralistes?
Les généralistes, déjà ensevelis par la paperasserie, ont intérêt à être motivés par toutes ses nouveautés à connaître. En cabinet, ils n’ont que 15 mn à accorder à leurs patients. Leurs formations devront-elles les intégrer,  de même pour le  corps médical exerçant à l’hôpital.
Dans un contexte de pénurie de personnel, la transition risque d’être cruelle pour les patients.

Avant tout cela, l’éducation, la communication est essentielle afin de modifier l’accueil des deux médecines, se regardant plutôt d’un mauvais œil.
Il s’agit en effet de plus qu’un contrat moral, s’étant toujours affrontées.  La médecine conventionnelle a créé des peurs autour de la MTC et toute autre médecine,  qu’elle a définit depuis peu comme « complémentaire ».

VOIR LA MÉDECINE ET LES MÉDECINS EN CHINE
par Eugène Guillemet (1873-1927)
Annales d’hygiène et de médecine coloniales, Paris, 1912


Quand un médecin, un spécialiste dit avec fierté qu’il est ouvert,  car il lui arrive de  suggérer à ses patients de faire appel à la Sophrologie, et même à l’Hypnose, pour ne pas les envoyer directement voir un médecin psychiatre, ne s’avouant pas incompétent. Il ne lui reste plus qu’à étiqueter ces personnes comme sujettes à des pathologies classées somatiques.  
La psychosomania est le fourre-tout de la médecine conventionnelle, une fois qu’elle baisse les bras. La culture populaire en est bien impactée aussi, lors de conversations de comptoirs et de salons de coiffure. La psychomania pervertit le regard sur l’autre.  Jusqu’à la culpabilisation sociale :
Chaque patient qui s’en remet Corps/Esprit à un spécialiste et à son médecin généraliste, sans avoir de solutions à ses problèmes, s’enfonce ainsi progressivement dans le désespoir et la solitude.

Les praticiens MTC devront-ils se former un minimum à la médecine conventionnelle ? Avec des niveaux de Médecins chinois BP, DE ? Etc. ? Quand on voit où mène le cursus diplômant du Qi Gong, jusqu’à un DE JEPS qui ne sert à personne, en commençant par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et les Fédérations,  l’ayant oublié dans une armoire ou mis à la poubelle, faute de places, il y a de quoi s’interroger.

La discussion de fond se situe entre une démarche scientifique et une démarche philosophique de la santé.
Réduire la Médecine Traditionnelle Chinoise à de la Médecine Préventive, l’ampute de ses nombreux champs d’applications.

– « Comment intégrer ces deux vues ? » Philippe Rivière
– « Changer de stratégie de lutte » Hor Ting
– « Intégration, attention ! » Hor Ting


Le Qi Gong, une activité populaire

D’où son succès.

La médecine traditionnelle chinoise est aujourd’hui élitiste en France.
Il est loin le temps des médecins aux pieds nus.

Les médecins conventionnels ne peuvent plus ignorer qu’une partie de leurs patients se tourne vers la médecine chinoise, (1 sur 5 ?) en plus de leur traitement médical, le plus souvent sans oser leur confier. Une partie de la population ne se soigne plus qu’avec la Médecine Traditionnelle Chinoise et d’autres techniques alternatives naturelles, dont le Qi Gong,  non remboursés.
La conscience écologique faisant, par éthique, une grande partie de ces patients désorientés par la médecine conventionnelle, pour ne pas savoir les soulager comme ils le souhaiteraient, s’orientent vers des thérapies de Médecine Douce, auprès de praticiens habilités à exercer, suite à une formation professionnelle en institut et école privée. (Même si sous régime associatif. À noter un courant de privatisation s’est amorcé avec les nouvelles générations : de plus en plus de sociétés s’ouvrent pour exercer la même activité d’organisme de formation.).


Tous ces usagers dont le nombre croît d’année en année, autant que les offres de praticiens, méritent que la MTC ait un cadre juridique sécurisant pour leur sérénité.


Le Qi Gong ? Une méthode multi-active, multi-forme et diversifiée d’une
–  Gymnastique holistique autonome
–  Hygiène du corps spirituel
–  Remise en forme du Corps/Esprit

Le Qi Gong Universel, Laïc, athée, et agnostique ne se partage pas dans le folklorisme en offrant un billet pour embarquer sur un navire glissant sur la Voie de la Paix et de la Joie du Corps/Cœur/Esprit.

Le Qi Gong est un art énergétique chinois fondé sur un principe :

Le corps anatomique, squelettique, tendino-musculaire, biologique, cellulaire, physique, est fragmenté en cinq systèmes

Vidéo : Les systèmes du corps humain

le tout, et chacun relié
au corps nerveux, vibratoire, électromagnétique, énergétique, archaïque, intuitif, mathématique, quantique, ondulatoire,

le tout et chacun relié entre eux
au corps sentimental, émotionnel, affectif, psychologique, comportemental

le tout relié au corps cognitif
laissant la place à chacun de s’améliorer quelque soit ses croyances, et de rêver, d’inventer, de créer.


Les praticiens de MTC, bénéficient déjà des réseaux du Qi Gong officiel, soit légal, avant même qu’ils ne le devienne.
Chaque moniteur de Qi Gong sur les milliers éparpillés sur toute la France et de Navarre est en mesure de conseiller au moins un praticien MTC. Tous le font depuis que le Qi Gong se répand en France, depuis plus de trente ans.
Vu ce qu’il se profile,  pour un éventuel Retour d’Ascenseur,  prenez directement l’escalier de service.

Trêve de plaisanterie,  il est temps que les 6000 praticiens de médecine chinoise (selon le DirMéCh), n’aient plus à subir la chasse aux sorcières qui sévit toujours en 2017, par dénonciation.
On vient tous de quelque part. Et oui…

Depuis déjà quelques années, des enseignants de Qi Gong approfondissent leurs études en choisissant de s’embarquer pour un cursus de six années, exigeant de nombreux sacrifices, car en dehors de leur activité professionnelle.
Certains praticiens le sont depuis fort longtemps, vingt ans et plus.

Les écoles de Qi Gong ont reniflé aussi ce vent souffler parmi leurs anciens étudiants. Elles intègrent significativement pour certaines d’entre elles, depuis peu, la médecine chinoise dans le catalogue de leurs formations. Chacune à sa manière, voire avec plusieurs propositions de cursus, « thérapisant » le Qi Gong. .

Les enseignants de Qi Gong collectif  à la fois praticiens de MTC /Qi Gong médical en Individuel,  forment la courroie de transmission des questions que je soumets aux citoyens de la planète Qi Gong et à ceux qui décident de son avenir en France, soit actuellement  Le Sénat, Le Parlement, le Ministère de la Santé, le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le DirMéCh, les fédérations et les unions  qui défendent le Qi Gong en France, leurs interlocuteurs.

C’est pourquoi il est regrettable qu’Élisabeth Nguyen, instructeur et formatrice de Qi Gong, praticienne en cabinet et conférencière MTC, par ailleurs Responsable National Qi Gong  de
1- de La Fédération Wushu France
2 – du Syndicat Français de la Médecine Chinoise
n’ait pas répondu à ces mêmes questions, formulées alors autrement, en mars 2017 :

Quelle est votre conception globale de la politique à mener pour le Qi Gong en France, des arts énergétiques chinois, à la française ?


Le Haut Cadre cumulant ces deux mandats dans deux organismes est bien placée pour défendre  les intérêts des enseignants et ceux du public,  concernant le « Qi gong bien-être, et de loisirs », comme elle s’applique à le défendre distinctement du Qi gong médical, qu’elle promeut en sourdine tout autant.
Dans l’extrait ci-dessous d’un entretien tourné en Juillet 2014, Élisabeth Nguyen explique l’intérêt des compétitions et des Duan. à ce moment-là sans mandat, après avoir été Vice-présidente Qi Gong à la FFWAEMC.

Entretien avec Élisabeth Nguyen – Septembre 2014 : Les jeunes et le Qi Gong

Les Duan est un sujet qu’elle connaît bien. Son époux, Jean-Paul Nguyen (Cadre Kungfu), fut le premier président de la Commission des Duan de la FFWAEMC.  
Le Qi Gong Santé, avec ses formes officielles chinoises de compétition, est l’argument principal d’Élisabeth Nguyen, pour faire venir les jeunes au Qi Gong.
En développant le Qi Gong Sportif, le Qi Gong devrait compter de plus en plus de  passionnés entre 18 et 30 ans, prêts à s’investir dans une équipe qu’elle représente, pour gagner des médailles et des Duan.

En effet, la discipline offre une image poussive et poussiéreuse de reliques de musée.
Le débat est ouvert :
Comment attirer l’attention des jeunes adultes sur la pratique du Qi Gong ?
– Comment les convaincre à l’étudier d’eux-mêmes ?

(J’ai mon idée aussi, et un plan de développement sous le coude, pour ceux que cela intéresserait. Esprit de compétition exclus).


Personne d’ailleurs n’a entrepris une ébauche de réponse pour nous exprimer sa  conception globale de la politique à mener pour le Qi Gong en France, des arts énergétiques chinois, à la française ?
D’où cet article plus de six mois après avec une mise à jour de la lettre Ouverte que j’ai adressée aux responsables concernés –Masterfight.net – Mars 2017

– « Qui sait ne parle pas, Qui parle ne sait pas » Lao Tseu.
Je suis désolée de vous infliger mon ignorance, chers lecteurs.
Je vous prie de m’en excuser.

Le Qi Gong
Le Qi Gong ; l’officiel en la demeure,  ( c/o le Ministère de la  Jeunesse et des Sports), s’introduit en France dans les institutions et les hôpitaux depuis plus de dix ans. Des enseignants, des pratiquants de Qi Gong s’en étonnent encore  en s’exclamant : – « Enfin ! Il serait temps qu’en France on se réveille ! ».

Se profilent à l’horizon des médecins non conventionnels de médecine chinoise,  avec spécialisation Qi Gong médical .
De plus en plus d’écoles le proposent ainsi.
Un plus pour se faire connaître hors du système actuel,  la médecine chinoise toujours illicite.


Complexe.
Cette reconnaissance est essentielle, pour l’heure.
Mais laquelle ?
Un chantier colossal.

Le Qi Gong n’est pas un détail de cette page d’histoire en train de s’écrire.

Le Qi Gong, une pratique chamanique ?

Il est affirmé partout que le Qi Gong fait parti de la Médecine Traditionnelle Chinoise, au point que cela soit une évidence, indiscutée, indiscutable.
Ceux qui ne sont pas d’accord, ne sont pas entendus par les autorités françaises, considérés alors comme des fantaisistes ou des détracteurs. La vue panoramique n’exclut jamais des composants de la réalité.
Pourquoi ce flou persiste-t-il dans les rangs ?
Ce sujet est tabou, confidentiel comme beaucoup d’autres. Il mériterait d’être creusé sérieusement, scientifiquement. Une table ronde serait captivante autour de Georges Charles, Gérard Edde, avec Fabrice Jordan, Philippe Sionneau, Georges Saby, Marc Sokol, Yves Requena, Ke Wen, Jian Liujun, Liu Dong, Bruno Rogissart, Lili Chen.

Seuls ceux formés au Qi Gong médical enseigné en Chine , par le Pr Jerry Alan Johnson et par très peu d’écoles en France et en Europe,  peuvent prétendre exercer le Wai Qi Liao Fa, ou Qi Gong médical :  par transmission de Qi, d’énergie, du praticien au patient.

 » Le Qi Gong n’appartient pas à la Médecine Traditionnelle Chinoise », affirme Philippe. Sionneau, auteur, formateur MTC.
Dans cet entretien de 2012, ses propos méritent de l’attention.

VIDÉO : Présentation de la Médecine Traditionnelle Chinoise et du Qi Gong, par Philippe Sionneau

Les chinois, le Qi Gong, la médecine, la santé
Revenons au (Dao Yin) Qi Gong, l’original.

Actuellement, non seulement le (Dao Yin) Qi Gong vient en complément de traitements au sein de services spécialisés, mais la Médecine Chinoise aussi. À noter que l’Hôpital Pitié-Salpêtrière  doté d’un Centre intégré de médecine chinoise  est à l’attention des étudiants et des médecins.
Une manière de dialoguer entre les deux médecines, en commençant à apprendre la langue de l’autre, pour se rencontrer à partir d’échanges scientifiques.
Une langue symbolique taoïste maniée aussi  des patients , dans des centres anti-douleurs, des services cancérologie. Des délégations chinoises de grands experts donnant des conférences et des démonstrations ponctuelles, indépendamment d’une formation continue sont l’occasion de faire le point sur des pathologie spécifiques et de protocoles expérimentés.   

Observer, conclure, avancer dans la recherche pour soigner les patients avec les deux médecines associées, et leur assurer ce que l’on puisse faire de mieux à ce jour pour leur offrir un confort viable, en s’ouvrant à des partenariats avec d’autres médecines du monde. C’est le défi lancé à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, grâce au Pr Baumelou, porteur du projet. .
Les nouvelles technologies permettent de mutualiser les connaissances, en temps réel. Comme nous nommons La Danse,  La Musique, La Médecine à son tour devient spacieuse.

Ce centre a vu le jour grâce à la Mairie de Paris et, plus significativement grâce à la Chine.

Présentation du Centre intégré de médecine chinoise


À noter que Dr Jian Liujun, directeur du Quimetao, Maître d’arts énergétiques et martiaux chinois a organisé le 1er Colloque National de recherches scientifiques pour la santé, le 4 Juin 2016, à la Pitié-Salpêtrière Parallèlement au 3ème séminaire national sur le Qi Gong pour la santé, dont l’organisation a été confiée, par l’Association Internationale de Qi Gong pour la santé de Chine, à l’Association franco-chinoise, le Quimetao.

1er Colloque National de recherches scientifiques pour la santé.

Du lundi 27 Novembre au jeudi 30 novembre 2017 se sera tenue la Semaine de la médecine chinoise, à Paris, à l’hôpital Universitaire Pitié-Salpêtrière, présidée par le Pr Sun Wei de Nankin et le Pr Alain Baumelou.
,
La politique culturelle de la Chine sert à ses besoins économiques avant tout.
Son urgence est de ne pas mourir asphyxiée par sa pollution et sa démographie.
Néanmoins, la Chine vient aussi  en aide aux pays africains du Nord et du Sud en créant des unités de MTC, ou dispensaires, ainsi que des grands centres comme celui qui ouvrira prochainement ses portes à Barcelone, le plus grand d’Europe.

La médecine traditionnelle chinoise vient en aide au plus démunis de la planète. Elle n’est pas chère à priori.
Or, se soigner aujourd’hui en France avec la Médecine Chinoise n’est pas donné à tout le monde.
La Phytothérapie, en traitement de fond, donc sur une longue période a un coût.
Des laboratoires vont-ils être sélectionnés ou imposés pour les prescriptions en France ?
Certains praticiens prescrivent peu de traitements à partir de plantes de ce fait, pour ne pas freiner leurs patients à se soigner avec l’acupuncture, des ventouses, le Tuina massage, la moxibustion, des conseils en diététique, et du Qi Gong. Il y de quoi faire avec un arsenal aussi complet.

Quels Qi Gong ?  
Telle est la question.

La Chine impose depuis 2003 des formes officielles qu’elle a rebaptisée  Qi Gong de Santé, propulsé par son Ministère des Sports : Une mort programmée de la richesse de son patrimoine.
À en alerter l’UNESCO, car le Dao Yin Qi Gong  fait parti du patrimoine mondial de l’Humanité. Le Qi Gong est universel jusqu’à franchir le temps et ses frontières bien gardées. C’est plus qu’une mode, comme le prétend l’Académie de Médecine (Voir mon article La Responsabilité)
Depuis tous ces siècles, depuis plusieurs milliers d’années, le Qi Gong se fait adopter par tous les continents .

Combien d’associations, de fédérations, de pays ont adhéré à ce programme chinois  en s’inscrivant dans ce processus d’état de ne promouvoir que des formes officielles de Qi Gong Santé ?

En 1949, Mao Sté Toung a rebaptisé le Dao Yin par Qi Gong.   En 2003, le Président Xi Jinping a rebaptisé le Qi Gong par Qi Gong Santé,   Qi Gong Health.  Un pléonasme anglicisé.
Tous les ans, de nouvelles séries arrivent.
Ce marché de la formation se porte très bien.
Par ailleurs, les chinois ont introduit des compétitions en organisant des rencontres  internationales, afin de valider des démonstrations par des médailles chinoises, et un niveau de pratique par leurs Duan.
Une communauté internationale est née grâce à ces rendez-vous avec les chinois jugeant la pratique d’un Qi gong contemporain qu’ils mondialisent : Une immense famille à l’échelle de son ambition.  
«  En automne 2011, la fédération internationale de Qi Gong de santé est créée à Hangzhou pour développer internationalement les méthode du Qi Gong de santé. Madame Ke Wen est nommée vice-présidente en reconnaissance de ses actions depuis 20 ans pour le développement du Qi Gong de la culture chinoise. »

En bref, la Health Qigong Federation International.

Présentation Association nationale de Qi Gong de Santé de Chine.

Qi Gong alternatif

La communauté Qi Gong de France est divisée en deux.

Avant l’arrivée des chinois, tous les pratiquants et enseignants de Qi Gong, étaient contre les compétitions et ses protocoles sportifs. Cela pouvait être essentiel, fondateur pour beaucoup d’entre eux, inséparable et moteur d’un esprit propre au Qi Gong, sans quoi ils n’y auraient pas adhérés pour l’étudier cœur/corps/esprit.
Avec ces Qi Gong de compétition, ils se sentent trompés, trahis, manipulés comme des marionnettes à fil, selon les bons vouloirs des états.  
Cela n’a rien à voir avec le  Qi Gong qu’ils ont adopté.
Le Qi Gong Health renforce l’esprit de compétition,  que nos sociétés néolibérales ont développé.

Les anti-compétiteurs ne s’approprient pas ces valeurs, refusent de figurer et de défiler en rangs et en cadence, en portes drapeau de la Chine, refusent la compétition issue du nouveau concept Qi Gong Santé, du 21ème siècle.
C’est un choix politique, en conscience.
Si ce choix est inconscient, est-ce par aveuglement ou bien pour emplir des vides ?
Le Qi Gong n’est pas un objet de désir et de promotion sociale en acceptant la compétition, auxquels justement, le Qi Gong propose d’échapper afin de se nettoyer de tous ses effets pervers provoquant des maladies, et ainsi se donner la chance de  se ressourcer véritablement en soi.
Échapper à  la compétition, à ses cruautés afin de gagner en force intérieure sans devenir un super héros, un Warrior du Tao, sans regarder comment font les autres, en se comparant, en se minant comme à l’accoutumée.
Les pratiquants de Qi Gong ne cherchent pas de l’essence  pour mettre en route le  moteur de leur véhicule clinquant. Leur motif est tout sauf matérialiste, dans le cadre de cet apprentissage de la spiritualité par le corps. Même s’il s’agit de leur santé, de leur physique.

– À quand les jeux olympiques ?

Faire du spectacle, se donner en spectacle,  est autre chose. Est très exigeant. L’art pour rêver et faire rêver a ses contraintes.
Quand les démonstrations sont belles, elles ne le sont pas qu’esthétiquement. Ce qui n‘est pas le cas, la plupart du temps, même sous les tenues de soie aux couleurs de l’arc en ciel, masquant le corps.
Elles sont belles car elles positivent l’ambiance. Elles font du bien à ceux qui les regardent, des enfants aux vieillards, y compris aux personnes épuisées, malades et invalides.
Regarder une démonstration de Qi Gong peut être aussi salvateur que de le pratiquer, pour des personnes affaiblies, stressées, ou juste disponibles. À condition que la démo soit préparée et réalisée dans ce sens là.

Une démonstration de Qi Gong réussie touche les spectateurs, leur procure un sentiment d’apaisement, de joie profonde. Rien d’exubérant, et encore moins de démonstratif.
C’est pourquoi passer l’année dans un club, à préparer des démos présentées dans une tenue (tee-shirt,  logos) l’identifiant,  pour sa vitrine, pose vraiment question, pédagogiquement parlant.

Chers pratiquants, interrogez-vous si vous passez beaucoup de temps à répéter des démos plutôt que d’approfondir votre pratique, lors de vos cours hebdomadaires de Qi Gong et de Taï Chi Chuan.
En revanche,  si vous affectionnez vous donner en spectacle quand vous pratiquez le Qi Gong,  je m ‘incline. Il y a de la place pour tout le monde.  
En conscience, si vous le voulez bien.

Alerte

Les compétiteurs de Qi Gong me font mal quand je les vois sur Youtube.

Certes, aller aux cours et à des stages préparatoires aux championnats, assidûment, toujours présent, dans le but de gagner une médaille, voire plusieurs, et obtenir un Duan change la donne,  modifie la présence au monde.
Le Qi Gong contrôlé par le miroir de ses désirs, s’auto-attriste, apparemment.  


Car le (Dao Yin) Qi Gong propose tout le contraire.
D’où son succès.
Le plus laborieux, justement, est de se retrouver Hors Compétitions, de toutes sortes, qui font ré-agir au lieu d’agir.
Tout faux pour retrouver la paix en soi. C’est à quoi fait travailler le Qi Gong, à un lâcher prise profond face à la compétition qui entrave le noyau de la personnalité en l’empoisonnant.
Au fil des épreuves de l’existence, ici-bas, dès la première inspiration.

Étrange, ce volte face volontairement contagieuse sur la planète,  déjà en perdition.  

Nous aurions pu y échapper.
Mais la FFWAEMC, à une époque, en a décidé autrement en imposant des Duan français, pour les trois mentions, les seuls présentement valables au yeux de l’État.
Au point d’être contre les Duan chinois, puisqu’ irrecevables, sans valeur, Lili Chen en tête,  avec ferveur, une vraie chinoise, qui depuis occupe le poste de  Vice-Présidente Qi Gong de la FAEMC.
Après avoir perdu la délégation, cette dernière a fini par flancher, et rejoindre l’organisation Qi Gong Health, en présentant ses compétiteurs.
Lili Chen a remporté trois médailles d’or arborées dans un article de La République du Centre, paru en 2014.  

Elle pratique les arts martiaux depuis 40 ans.

Est-il si difficile de ne pas dire amen à tout ce qui nous arrive Made In China, ou de discuter, voire de désapprouver les orientations de l’Empire du Milieu au XXIème siècle ?  Culturelles, diplomatiques et économiques, dès qu’on enseigne le Qi Gong bénévolement ou contre rémunération, qu’on soit formateur ou cadre fédéral ?

Le paysage est ainsi composé

La France est très dynamique, grâce à son ambassadrice Ke Wen, Vice présidente de l’Organisation  internationale chinoise,  de son comité national français, et directrice du centre Les temps du corps, en plein cœur de Paris, dont le président est Dominique Casaÿs, son époux. Ce dernier a tenu pendant 20 ans, dès sa création, la présidence de la Fédération Qi gong, rebaptisée Union-Pro Qi Gong. C’est d’ailleurs cette dernière qui a ouvert les festivités du Qi Gong Santé, grâce au couple investit dans la fédération, aux plus hautes responsabilités, l’ayant créée ensemble en même temps que le centre Les temps du Corps, auquel il se consacre énergétiquement, après avoir  démissionné de ses fonctions.  
L’ambassadrice officieuse est efficace,  grâce à  l’accueil chaleureux que réserve la France, et particulièrement la Ville de Paris, aux investisseurs et aux touristes Chinois.

Partenaires des Temps du Corps


D’ici quelques années, nous ne dispenserons plus que les formes officielles chinoises.
Cela pose un problème qui mériterait une réflexion.

Revenons au Qi Gong à la française,  concernant une population en pleine expansion. Plusieurs générations d’enseignants déplient leurs talents sur les territoires, de ses grandes villes à ses villages.

Le Qi Gong a une qualité énorme : il s’adresse à tout le monde.
Le Qi Gong, art énergétique chinois, est une activité populaire, démocratique, à la portée de tous.
Elle permet de se bonifier corporellement, psychiquement, cognitivement.

Le public est en grande demande concernant son bien-être et sa santé pour mener une vie active le plus longtemps possible.
La conscience du corps a énormément progressé depuis l’après-guerre, depuis les années cinquante, 68, puis les années 80.

Soixante-dix années après les J.O. de Berlin, le sport-sur-ordonnance voit le jour en France. Juste à ses débuts, il déclenche d’autres débats.
Le Qi Gong y a pris sa place  grâce à la FAEMC  ex FWAEMC, et, à toute sa place, quelque soit le motif médical du patient adressé par un médecin conventionnel.
Le Qi Gong fait parti du Médico-Sport.
Grand.

Le Qi Gong, avec ou sans genre ?  

Il est inacceptable d’intituler le Qi Gong officiel depuis  dix ans, de Qi Gong Bien-être, de  Qi Gong Loisirs, de Qi Gong de prévention etc.
Les formes récentes officielles de Chine s’accaparent le principe et l’idée d’un Qi Gong Santé, pour imposer un label chinois. Tous les autres Qi Gong répandus dans le monde entier, hors de leurs territoires ne l’étant subitement plus, seront ainsi abandonnés à l’oubli.

Ce que l’état chinois décide pour lui, lui appartient.
– À quand un © et un ®, des franchises ?
Cela regarde chacun des états concernés, jusqu’à l’Union Européenne bien occupée économiquement par la Chine, alors que cette dernière rappelle ses entrepreneurs, tout en assouplissant son commerce extérieur. La pratique du sens unique est en pleine modification. À suivre.

Les instructeurs officiels d’aujourd’hui sous les auspices du Ministère des Sports depuis dix ans, auraient pu se retrouver sous l’égide du Ministère de la Santé, tout comme celui de la Culture. Ou sous aucune tutelle, comme le Yoga.
L’histoire en a décidé autrement.

Les citoyens écrivent l’histoire avant les historiens.

Ce constat, fait du Qi Gong un objet soumis ainsi à des dérives de sens, d’orientation et de profits, qu’il me paraît important de souligner.
La partie vide du verre, tenue dans l’obscurité. À moitié remplie dans la lumière.

Le témoignage de mon expérience de quinze ans au sein de cette communauté aux 10 000 êtres, où toutes la société y est représentée en condensé, socialement, économiquement, culturellement, politiquement tente d’être panoramique.

Je vous remercie pour votre attention.

Béatrice Gromb Reynier
Pour masterfight.net – 25 Novembre 2017

Photographies : Collection privée de Béatrice Gromb Reynier


  • 89
  • 1
  •  
  •  
  •  
    90
    Partages