affiche du salon de l'asie 2016

Peut-on évoquer l’Asie sans parler des arts martiaux ?

Visiblement pas sur le Salon de l’Asie qui dédie pour cette 3ème édition, pas moins de 6000 m2 aux sports de combat asiatiques. Entre démonstrations, initiations et invités de prestige, l’espace « Arts martiaux » du Salon de l’Asie promet de nombreuses découvertes, en plein coeur de l’action. Au total, ce sont près d’une vingtaine de sports de combat qui seront représentés lors de ces deux journées de salon, du kung fu au karaté en passant par le nunchaku, le taekwondo ou encore la boxe thaï !

A la découverte du kyudo, héritage des samouraïs

Bien que le kyudo, pratique du tir à l’arc traditionnel japonais, trouve son origine dans les techniques guerrières des Samouraïs, celui-ci se distingue des autres arts martiaux par le fait qu’il ne nécessite aucun adversaire extérieur. Le tireur constitue en effet son propre adversaire recherchant avant tout l’équilibre entre son corps et son esprit.
Les visiteurs du Salon de l’Asie sont alors invités à découvrir cette discipline hors normes lors de démonstrations réalisées par l’association AKSEL, mais aussi à s’initier à la maîtrise des techniques de tir à l’arc japonais au cours d’ateliers gratuits (inscriptions sur place).

kyudo_salondelasie_asiexpo

Faites place aux Sumo

Dans la famille des arts martiaux japonais, s’impose également le sumo. Ce sport de lutte des plus impressionnants est avant tout un corps à corps intense nécessitant équilibre, souplesse, force et agilité. A l’occasion du Salon de l’Asie, le premier club de sumo de France, Paris Sumo, s’illustrera lors de démonstrations musclées sur tatamis. A ne pas manquer !

Des invités d’exception

couverture du livre bushido 3 de claudio alessi et pierre-yves tinguelyLe Salon de l’Asie se réjouit d’accueillir deux jours durant, de nombreux invités venus présenter leur discipline et le code d’honneur qui les accompagne. Multiple champion de Suisse, d’Europe et du monde de karaté et ancien garde du corps du Dalaï Lama, Claudio Alessi présentera son livre « Bushido » écrit avec Pierre-Yves Tinguely et mettant en scène le bushido, code d’honneur des Samouraïs, adapté à l’heure contemporaine.

BANSENSHUKAI_Mise en page 1Axel Mazuer, auteur de livres sur les ninjas et le Japon médiéval, dispensera quant à lui conférences, dédicaces et ateliers concernant l’art de l’infiltration et du renseignement ninja. En traduisant les deux premiers cahiers du « Bansenshükai », l’un des rares manuscrits traitant des techniques d’espionnage, de la fabrication des explosifs et des principes éthiques et spirituels du ninjutsu, Axel Mazuer rend enfin accessible au public francophone les secrets des guerriers ninjas enfouis depuis la rédaction du manuscrit en 1676…

Les amateurs de sabres et autres katanas auront l’occasion de découvrir leurs secrets de fabrication grâce à Yves Naert, forgeron spécialiste des armes asiatiques de renommée internationale. Ce prodige de la forge réalisera sous les yeux des visiteurs du Salon de l’Asie, couteaux, dagues, sabres et épées forgés : autant de pièces authentiques et uniques.

Du grand spectacle

Afin de compléter leur connaissance de l’art ninjutsu, les visiteurs du Salon de l’Asie auront également le loisir d’assister à un spectacle de ninjas acrobates de la troupe Shinoby-Try (tout droit venue du Japon et se produisant dans le monde entier), sur un tatami où s’enchaineront tout le week-end, démonstrations et initiations aux différents arts martiaux. Illusions, acrobaties de haut niveau et Street-Dance seront au programme de ce spectacle aux chorégraphies spectaculaires inspirées de l’art martial ninja.

deux têtes de lions chinois en papierCôté art chinois, la compagnie « Hong Teck Lyon » présentera un show époustouflant de danse du lion sur poteaux, un spectacle acrobatique de haut niveau accompagné par un groupe de musique traditionnelle, comme une immersion totale en plein coeur du nouvel an chinois !

Enfin, Riuchi, artiste français d’origine asiatique, nous entrainera dans une chorégraphie mêlant cirque, danse et magie pour une traversée contemporaine des légendes ancestrales d’Asie. L’artiste maniera ainsi sabres et lanternes dans un mélange de sons et lumières invitant à l’émerveillement et à la poésie.

Record du monde en direct

Sakir Uyar, spécialiste en taekwondo et détenteur de plusieurs records du monde de casse, tentera de battre, en direct, le record du monde actuel de casse de briques… avec la tête ! Un exploit de plus à ajouter à longue liste de records qu’il accumule : casse de 15 plaques de marbre à la main, casse de 62 canettes de soda à la main en une minute, casse de 113 plaques de béton avec la tête en 52 secondes…
Qui dit mieux ?

Informations pratiques pour le Salon de l’Asie

Dates et horaires

– Samedi 10 décembre : 11h-19h (ouverture des préventes à 10h)
– Dimanche 11 décembre : 10h-18h

Programme

Pour vous y retrouver dans les conférences, les projections, les démonstrations et les ateliers, vous pouvez consultez les animations sur le site officiel salondelasie.com.

Parmi les projections, vous aurez la possibilité de rencontrer Marc-Olivier Louveau (Lou Ma Ho) réalisateur de nombreux films et auteur du recueil de poème « Les turpitudes du cercle ».

Billetterie

– 1 billet unique pour les deux salons (Salon de l’Asie et Japan Touch)
– Pass week-end : 15 €
– Samedi 10 décembre : 10 €
– Dimanche 11 décembre : 9 €
– Gratuit pour les moins de 10 ans.

Adresse

Eurexpo, Boulevard de l’Europe, 69680, Chassieu.