En 1894–1895, les forces de Qing sont défaites par les troupes Japonaises