•  
  •  
  •  
  •  
  •  

maxime-valetGrâce à la fondation Catalyses de l’université Toulouse III – Paul Sabatier, Maxime Valet, jeune interne en médecine et escrimeur champion handisport, tentera d’obtenir cette année sa qualification aux jeux olympiques de Rio 2016.

Le jeune escrimeur disputera une vingtaine d’épreuves nationales et internationales qui lui permettront de cumuler les points nécessaires à sa qualification.

Un escrimeur soutenu par la fondation Catalyses

Maxime est soutenu financièrement par la fondation Catalyses qui, grâce à son membre fondateur, la Banque Populaire Occitane, finance une partie de ses déplacements à l’international pour disputer les coupes du monde et une partie de sa préparation physique. Parcourir les championnats de France, d’Europe et participer aux J.O. implique en effet un coût que la Fédération Française de Handisport ne peut couvrir intégralement notamment pour l’équipement d’un fauteuil roulant conçu sur mesure pour la compétition, le financement du logement, les frais de voyage, etc.

En septembre, lors des championnats du monde d’Eger (Hongrie), Maxime a obtenu la médaille d’or au fleuret par équipe avec le titre de champion du monde d’escrime handisport. A ce jour, Maxime Valet totalise 255 points au classement mondial et se hisse à la deuxième place. A ce titre, il est donc pour l’instant très bien classé pour se qualifier aux J.O. La prochaine étape aura lieu à Paris où il disputera la coupe du monde, du 21 au 25 octobre 2015.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •