• 80
  •  
  •  
  •  
  •  
    80
    Partages

Chronologie
– Un karateka remonte aux origines
J-3 avant Okinawa

matthieu-morelle_kyokushinkai_arbreJe suis Matthieu Morelle, karateka 4e dan FFKDA. Je suis un passionné d’arts martiaux comme beaucoup d’entre vous. Après en avoir pratiqué de nombreux dont plusieurs styles de karaté, j’ai récemment décidé de me rendre à la source de cet art martial, Okinawa.
Masterfight m’a ouvert ses pages afin que je puisse partager mon voyage avec vous.

Avant mon départ le 2 juin de cette année, nous avons pensés que je pourrais commencer mon récit en m’ouvrant à vous sur mon histoire et mes motivations au travers d’un petit entretien.

Masterfight : Bonjour Matthieu. Alors, bientôt le grand jour ?
Matthieu Morelle : Depuis l’enfance j’en RÊVE et le grand jour approche… Le jour du départ pour Okinawa, la terre du Karaté, la terre de mes ancêtres karateka comme j’aime à dire à mon entourage.

MF : Oui c’est un grand moment dans la vie d’un pratiquant. Peux-tu nous raconter parcours martial ?
MM : J’ai été piqué très tôt par le virus des arts martiaux. Mon père m’emmenait voir des vieux film d’arts martiaux de la Shaw Brother dans un cinéma de quartier et c’est ma mère qui m’inscrivit dans mon 1er dojo.
En 1994, j’ai débuté la pratique du Karaté, j’avais 14 ans. C’était le Karaté shotokan de la JKA. Etant enfant asthmatique, je n’ai pas pu commencer plutôt.

Puis au fil des années je me suis intéressé à d’autres arts martiaux : Kung Fu, Capoeira, Lutte, Judo, Ju Jitsu brésilien et différents styles de karaté Shito ryu, Goju ryu, etc. tout y passait !
Ma soif de connaissance devenait de plus en plus intense.
2008 est une année particulière, c’est celle de ma rencontre avec le Karaté Kyokushinkai que je pratique depuis et enseigne sur la ville de Lille.

matthieu-morelle_kyokushinkai_plageMF : Qu’est-ce qui déclenche cette idée de voyage ?
MM : Toujours envahi par ce besoin d’étoffer ma connaissance martiale, le temps est venue pour moi de faire ce pèlerinage que tout budoka rêve de réaliser. De plus, je fête cette année mes 20 ans de pratique du Karaté. C’est l’occasion de marquer le coup.

MF : Sais tu ou comment va s’articuler ton périple martial ?
MM : C’est à Naha, capital de l’île d’Okinawa que je vais déposer mes bagages pour 2 semaines d’études sur l’essence et la profondeur de l’art du Karaté.
J’ai la chance et l’honneur d’être accepté dans le Dojo de Shihan Shichinohe, grand maitre du style kyokushinkai. Je compte également découvrir d’autres styles insulaire tel que le Goju, Shorin et Uechi ryu sans oublier les Kobudo et découvrir le mysticisme du Zen à travers la visite des temples.
Tout un programme !

La tâche ne sera pas simple car je me dois d’être performant pour honorer mes hôtes.
La pression monte mais je pense que lorsque l’on est au porte de la réalisation de son rêve de vie, cela doit être normal !

Merci à Masterfight pour avoir eu l’idée de ce carnet de bord ouvert à tous, et je vous donne rendez-vous ici-même pour la suite de mes aventures.


  • 80
  •  
  •  
  •  
  •  
    80
    Partages