• 6
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Plongé au cœur de l’Ardèche, le Centre zen de la Falaise verte accueille chaque année des clubs de diverses disciplines martiales pour des stages et séminaires au sein de leur dojo typiquement japonais. Point de rendez-vous annuel de notre club d’escrime japonaise, c’est dans cet endroit calme et apaisant que notre pratique commence…

Pratique du zen à l’aube

Il est 6h30, le réveil sonne douloureusement, mais pas le temps de flemmarder dans les petits lits du dortoir, les moines bouddhistes du Centre sont déjà en train de pratiquer zazen dans le Zendo (lieu de pratique du zen). 7 heures, le club rentre et se réparti dans la pièce. C’est partie pour ½ heure de travail sur soi-même, l’esprit concentré sur sa respiration, dans un silence absolu. Un travail apaisant, mais ô combien difficile car l’esprit s’éparpille en tous sens et savoir respirer ne semble soudainement plus si évident. La cloche retentit sonnant la fin de la méditation.

Zendo, falaise verte

Sabres au clair, le stage commence

Après un petit déjeuner court dans le réfectoire, nous montons les marches qui mènent au dojo de l’Esprit direct. Il est 8h30, l’air est frais et revigorant, parfait pour pratiquer ! Le cours de iaijutsu, école Isshin Musô-ryu, commence. Nous travaillons nos kata, encore et encore, jamais satisfaits, mais toujours persévérants. Puis il est l’heure du kenjutsu, école Shinmei Musô to-ryu. Nous troquons nos katana (sabres japonais) contre nos bokken (sabres en bois). Kata, techniques et combats s’enchaînent jusqu’à l’heure du repas.

Iaido, centre zen de la falaise verte

Dans le Centre zen de la Falaise verte, les repas sont préparés par des cuisiniers et cuisinières professionne(le)s et sont exclusivement végétariens. De l’eau et du thé chaud accompagnent les plats. L’alcool et le café sont prohibés. Malgré ces consignes strictes aux allures austères, l’ambiance reste chaleureuse, les plats sont copieux et succulents et l’environnement se marrie parfaitement à la pratique rigoureuse des arts martiaux.

Après-midi armes longues

L’après-midi reprend avec la pratique des armes longues : hallebarde (naginata) et lance (yari), écoles Shintô-ryu pour le naginatajutsu et Hozoin-ryu Takada-ha pour le sôjutsu. Puis nous finissons, fatigués, avec la pratique de nito (deux sabres). La nuit est tombée, le repas est servi à 19h30. Repus et douchés, nous gagnons les chambres du dortoir pour reposer nos corps endoloris.

Naginatajutsu

Le week-end fini, nous saluons les moines bouddhistes du Centre zen qui nous donnent rendez-vous l’année prochaine. Un stage mémorable dans un cadre, pour le moins, atypique.

Le Centre zen de la Falaise verte est dirigé par Maître Taïkan Jyoji qui l’a fondé à son retour du Japon après sept années de vie monastique. En plus des sesshin (période intensive de méditation), le Centre propose un zazen hebdomadaire et accueille retraitants et résidents. Des cours de Kyudo sont dispensés toutes les semaines dans le dojo qui accueille également diverses autres disciplines à fouler son parquet pour des stages et séminaires.

Pour plus d’informations

N’hésitez pas à consulter le site internet du Centre de la Falaise Verte.


  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages