• 122
  •  
  •  
  •  
  •  
    122
    Partages

autodefense-selfdefense_gael-coadicJe vois beaucoup de choses sur le sujet et parfois je fais des bonds. J’ai commencé à travailler sur un livre là-dessus et je pense qu’une mise au point s’impose.

La problématique de la self-défense

Se défendre efficacement (c’est-à-dire sauver sa peau et/ou celle d’autres personnes) et LÉGALEMENT (respect du Code Pénal), dans une situation où son intégrité (ou celle d’un autre) est menacée. Les circonstances de cette situation de légitime-défense peuvent être multiples : Une personne seule (homme, femme, enfant, jeune ou âgé, handicapé…) ou plusieurs personnes face à l’agression d’une ou plusieurs personnes, armées ou pas, de jour ou de nuit, par surprise ou pas, dans un lieu fermé ou pas, avec ou sans possibilité de fuite. La fonction de l’agressé et les conditions dans lesquelles il intervient peuvent aussi avoir une incidence (policier en intervention, militaire en temps de guerre…), etc.

Ce que je vois aujourd’hui

Des personnes ou des styles, des clubs ou des fédérations qui proposent des cours ou des stages selon des méthodes parfois éloignées de la réalité.
Toutes les fédérations d’arts martiaux/sports de combat proposent un système de self-défense :
– Ju-Jutsu,
– karate Jutsu,
– Kick défense,
– Savate Défense,
– Full-défense,
– etc.

Il y a également les styles spécialisés, comme le Krav Maga, le Penchak, etc.

Sans les nommer, il y a beaucoup de personnes qui s’improvisent prof de self-défense, avec des techniques non réalistes, sans application en situation, et sans respecter l’aspect légal.

Beaucoup de méthodes restent trop théoriques, par expérience je sais par exemple que peu de clefs sont efficaces debout. Il faut mettre les pratiquants en situation de stress et de combat à frappes réelles (contrôlées) et non juste de leur dire « si on te prend le poignet à 2 mains, fais ceci… ».
Ce qui ne vous arrivera jamais ! Une défense n’est réaliste que si l’attaque l’est aussi !

Certains styles issus d’un art martial ou d’un sport de combat n’abordent que la partie qu’ils connaissent :
– Coups frappés pour les boxes, karaté, taekwondo…
– Projection pour le judo… dans cette catégorie ils ont rarement une vision « globale » de la self-défense et peu d’applications pratiques.

Peu de styles connaissent et travaillent les frappes au sol et leurs défenses, par exemple.
N’oublions jamais que le but est de rester vivant !
Donc engager l’affrontement pour préserver son portefeuille n’est pas forcément la bonne solution.

Parlementer, céder à la menace ou fuir sont souvent de très bonnes options.

Concernant les armes, je pense qu’à mains nues face à un couteau, si on a le choix, le mieux est d’éviter le combat. Les attaques d’armes blanches « téléphonées » (ndlr : visibles de loin), comme en démonstration, n’existent pas dans la rue. Quant à désarmer un individu qui vous braque une arme à feu, ça tient souvent du fantasme. D’autant plus que, si celui-ci n’est pas stupide, il sait qu’il ne sert à rien de venir à bout portant et qu’il est plus efficace à distance. Il serait d’ailleurs intéressant dans les cours de self-défense d’intégrer une formation sur les armes.

Et pour finir il y a ceux qui sont « un peu trop » efficaces ! Je vois partout des vidéos ou des images démontrant comment se défaire d’un agresseur, à grand renfort d’une dizaine de coups de poing dans la bouche et de rafales de coups dans les parties génitales (quand je vois l’effet que fait simplement un coup involontaire, même avec coquille). Mais le plus beau c’est qu’une fois « neutralisé » (souvent allongé au sol), l’agresseur devient l’agressé et se prend des coups de pieds pleine tête, quand ça n’est pas le couteau dans la poitrine !! Légitime Défense ??

L’insécurité grandissante, les violences et agressions quotidiennes permettent à certains pseudo-experts de profiter de ce sentiment général pour enseigner n’importe quoi.

Méfiez-vous des contrefaçons !


  • 122
  •  
  •  
  •  
  •  
    122
    Partages