• 12
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages

plateau-tv_emission-mma-arts-martiauxUne émission de télévision à mi chemin entre le documentaire et la télé-réalité serait sur le point de voir le jour.

Masterfight s’est rapproché de l’un des coachs invités pour en savoir plus, j’ai nommé Gael Coadic.
M. Coadic est entre autres 6e dan de kempo et de ju jitsu (USA), 4e dan de Seishinryoku Karate Do et 2eme D. Jiu-Jitsu Brésilien. Il est également le concepteur du Bugeï et auteur de quelques ouvrages dont le livre « Bugeï, méthode de combat » paru aux éditions Chiron.

Masterfight : Bonjour M. Coadic, Pourriez-vous nous dire d’ou vient l’idée de cette émission ?
Gael Coadic : C’est une idée de Cyril Viguier qui en sera le producteur. Il est l’ancien patron de France 4 et le créateur de l’émission « l’esprit du sport ». Il a découvert le MMA et a même fait un combat l’an dernier. C’est un passionné d’Arts Martiaux et de MMA.

MF : Et en quoi consiste le concept de cette émission ?
GC : A mi-chemin entre le doc et la télé réalité. une douzaine d’épisodes, avec pour thème le MMA et ses origines, donc les arts martiaux. Pour une fois on a pensé aux DOM-TOM et une partie de l’émission sera réalisée là-bas.
Il y aura des invités. Les 3 « experts-coachs » seront Daniel Rennesson, pionnier du Full-contact, 8eme D., Roger Itier, pionnier des Arts Martiaux Chinois, 7eme D, et moi-même.

On va plutôt essayer d’expliquer que le MMA est issu des arts martiaux connus comme le karate, la lutte, le judo, la boxe, le ju-jitsu… on veux éduquer le public pour l’amener à reconsidérer la mauvaise opinion générale, et montrer que les pratiquants de MMA ne sont pas des brutes sanguinaires mais des personnes comme tout le monde, spécialistes de plusieurs arts martiaux.

MF : Savez-vous ou et quand sera diffusé le premier épisode ?
GC : Ce sera pour France Télévision qui vient de signer le contrat. Nous avons une prochaine réunion jeudi. On attaque le tournage fin aout/début septembre pour une diffusion fin 2013. Je n’en dit pas trop pour l’instant, car nous n’en sommes qu’à l’organisation du projet.

Bien sûr je comprends.

Merci de votre temps M. Coadic et bon courage dans la réalisation de ce projet.


  • 12
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages