• 70
  •  
  •  
  •  
    70
    Partages

agression-_plaistowC’est une question que tout pratiquants ou pratiquantes se posent quand ils s’inscrivent dans un cours. C’est également une question que les non pratiquants se posent quand ils entendent parler d’agressions.

La vidéo suivante se déroule devant le Black Lion à Plaistow (aux Etats Unis). Cette agression a fait réagir la police qui a décidé de diffuser la vidéo surveillance.

Les médias s’empare de l’affaire et hurle au monstre. Bien sûr, cette vidéo montrant une agression par surprise sur la personne d’une jeune femme de 16 ans et hallucinante de violence. Mais pointe du doigt le côté imprévisible des « méchants ».

Mais cette vidéo est la preuve que les arts martiaux, les sports de combat ou la self défense ne peuvent pas tout. Un pratiquant ou une pratiquante, même doué, n’est pas un surhomme ou une surfemme (mais j’hésite avec le terme)
Vous marchez, tranquillement dans la rue, et vlan, la seconde qui suit, vous êtes inconscient ou inconsciente par terre.

Même si on peu se demander ce qu’il s’est passé dans les 5 secondes, 10 minutes, 2 jours avant le début de cette vidéo parce que la demoiselle n’est peut-être pas exempte de responsabilité dans ce qui lui arrive (l’agresseur s’en va quand même sans tenter quoi que se soit), on ne peut que constater la détermination et la violence de l’agression.

Donc non, les arts martiaux, les sports de combat et la self-défense ne peuvent pas tout.

fightcloub1Cela étant dit, je vais terminer sur une note positive car toutes les agressions ne se terminent pas comme celle-là.

Sur le site madmoizelle.com, une « contributrice » Jack Parker de son pseudo, nous fait part d’une agression dont elle fût victime fin 2012 dans son billet Agression mais ça va.

Et bien la demoiselle ne s’en sort pas indemne certes, mais elle ne fut pas violée comme prévu par l’agresseur et ce dernier a fini à l’hôpital pour un nez cassé et, je n’en doute pas, plusieurs ecchymoses. La raison ? Elle avait suivi des cours de sports de combat et de self défense en tout genre ce qui lui a permis de réagir avant qu’il ne soit trop tard.

Nous sommes toutes et tous différents devant l’adrénaline c’est un fait, mais nous pouvons augmenter nos chances de sortir indemne d’une agression en nous préparant, d’une part à assimiler quelques techniques, d’autre part à gérer la montée de stress et l’adrénaline liée à de telles situations.

Je vous encourage à lire le billet de la demoiselle et à promouvoir les arts martiaux et les sports de combat auprès des jeunes filles « sans (self)défense » (et c’est pareil pour vous les gars, car personne n’est à l’abri).

Source : www.slate.fr


  • 70
  •  
  •  
  •  
    70
    Partages