•  
  •  
  •  
  •  

Un jour alors que je pianotais à tout hasard sur mon clavier, surfant d’un art martial à un autre, je suis tombé sur lui: AZ l’homme animal. Ma curiosité piquée au vif, je devais en savoir plus sur cet homme, sur sa pratique, sur sa philosophie. Et voilà ma recherche a commencé.

AZ l’animal est un mélange du mondes. Il est un peu l’universalité de l’homme et des arts martiaux. Il est un peu cette quête qui nous habite, cette recherche d’aller plus loin, d’aller encore plus loin dans ce dépassement de soi, de la pratique et des frontières.

Né aux Caraïbes, Stunt man (cascadeur de métier) et artiste martial de multiples styles , il a étudié divers arts martiaux et fait des recherches à travers le monde pendant plus de 15 ans. Au grès des rencontres, il s’est forgé sa propre idée nommée « Azgility ».
Là, je devais avoir une intervieuw pour en savoir encore plus.

Masterfight : Bonjour AZ , merci de nous accorder cette interview. Pourriez-vous vous présenter ? Qui est AZ ?
AZ : Amoureux de la nature, artiste globe trotter, né aux Caraïbes (Martinique), passionné des arts martiaux et des diverses cultures du monde, j’ai travaillé pour le cinéma, la publicité, des clips vidéos, court et moyen-métrages, téléfilms, dessins animés et comédies musicales, en tant que cascadeur, capoeirista, comédien et chorégraphe.

Influencé très tôt par mon grand-père qui était Maître de Danmyé (art martial martiniquais) et les films d’arts martiaux que je voyais étant très jeune, j’ai été très vite fasciné par ces univers. Après des années de travail assidu auprès de maîtres de renommée et de voyages à travers le monde, j’ai su tirer parti de ces riches expériences en devenant un artiste aux multiples facettes :
– acrobate (technique de l’Opéra de Pékin au cirque chinois : Maître Lin Yung-Biau)
– capoeirista (académie Cordão de Ouro capoeira : Mestre Suassuna , Mestre chicote)
– stunt-man (cascade et tumbling : Sylvain Durand ). »

MF : D’où vient le nom d AZ ?
AZ : « Az l’animal » est mon nom de scène, une image, de la préhistoire à aujourd’hui, l’Homme reste un animal. Le « A » représente le début de l’humanité et le « Z » défini le dernier millénaire dans lequel nous vivons. A + Z + animal

MF : quels sont les differents arts martiaux que vous avez pratiqués? pourquoi sont ils complémentaires ?
AZ : J’ai pratiqué divers arts martiaux : Karate Shotokan (1993-1995), Muay Thai (1995-1998), Jeet Kune Do (depuis 1999),Parkour, Free Running(2003 -2007). Toutes ces influences m’ont amené à développer mon propre style, mais je continue la Capoeira et le Jeet Kune Do et j’apprends encore d’autres arts martiaux pour mon enrichissement professionnel et personnel, comme le Tricking martial art, le Taekwondo et le Vovinam Viet Vo Dạo.

MF : Pourriez vous définir exactement « AZgility » ?
AZ : L’Azgility est un art martial exécuté sous forme de mouvement animal et d’acrobatie en pleine nature, rythmé par les saisons. Cet art est basé avant tout sur le ressenti et l’intuition. On apprend à observer pour pouvoir agir en fonction.
La philosophie de vie de cette pratique, c’est celle de la nature : apprendre à l’aimer, à la respecter, prendre conscience, éveiller ses instincts et s’harmoniser avec elle pour pouvoir dépasser le statut d’être conditionné, se retrouver face à soi, combattre ses propres démons, réveiller et maîtriser l’Homme animal qui dort en chacun de nous.

MF : Aujourd’hui, votre parcours martial vous a conduit au cinéma comment cette rencontre des deux arts a-t-elle eu lieu ?
az / J’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes au bon moment et au bon lieu. Il y a 15 ans, suite à un échange acrobatique et martial à la Villette avec  » Mister puma », qui était dans une troupe (cascade, acrobatie, comédie, arts martiaux, gymnastique, chorégraphie) qui se composait d’Arno Balenci, Min Man MA, Wing Tat Shek, Hajimé Nariyoshi, Takumi Nariyoshi et Laurent Demianoff, il me présenta à son équipe avec laquelle je me suis toute suite senti à l’aise. Ils m’ont beaucoup appris, chacun à leur manière. Ils ont été des grands frères! Et par la suite Mister Puma et Arno m’ont amené chez deux de leur grands maîtres de l’acrobatie et des arts martiaux : Lin et Sylvain.

Sans toutes ses rencontres et tous ces entraînements, je n’en serais pas là. A force d’accompagner mes aînés sur des castings et des tournages, ont m’a donné des opportunités et j’ai fait mes preuves; par la suite, tout s’est enchaîné naturellement : les clips, court métrages, pubs, téléfilms, cinéma..

MF : Pour les personnes qui souhaitent se former au azgility où peuvent-elles vous rencontrer ?
AZ : Sur les réseaux sociaux, comme facebook, myspace ou hotmail:
Myspace Gompaz
Facebook Gombaz
– azulaomusic@hotmail.fr

Az était interviewé dans l’émission « Incroyable mais Vrai » de 2010


  •  
  •  
  •  
  •