• 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

En ce moment sur la toile un message de Bruno Bandelier (2e dan de karate et diplômé d’état) circule.
Selon lui Karate-blog.net (son blog) n’est pas un endroit ou l’on peut apprendre le karaté.

Ah, ben il sert à quoi alors ce blog si c’est pas pour apprendre le karaté ?

Écoutons sa réponse en image.

C’est un sujet déjà abordé dans de nombreuses discussions avec des débutants et il me semblait important de vous donner un éclairage sur le sujet.

Peut-on apprendre des techniques de combat avec un livre ?

Un livre est constitué d’une suite de textes et d’images. En ce sens il ne peut restituer un mouvement, il peut expliquer le mouvement, le détailler mais en aucune façon permettre de l’appréhender dans toute sa complexité. Vous pourrez répéter inlassablement les mouvements image par image vous obtiendrez une base, mais tronquée de son essence : placement des hanches, équilibre, etc.

Peut-on apprendre des techniques de combat avec une vidéo ?

Une vidéo décrit visuellement un mouvement. Elle peut vous montrer le déroulement, l’enchaînement d’une technique. Malheureusement elle ne peut pas vous permettre de ressentir le bon placement parce que oui, si le pied n’est pas placé dans l’orientation voulue ce n’est plus la même technique. Vous avez certes un support mais incomplet.

Dans les 2 cas, il est possible de se familiariser avec une technique, de l’appréhender superficiellement et dans sa globalité mais il vous reste à ressentir cette technique or dans le terme ressentir cette technique il y a 2 mots :
technique : qui doit être lu d’un point de vue mécanique sur l’agencement du corps par l’alignement de la structure osseuse
ressentir : dans le sens « sensation » et sans guide, sans professeur, vous ne savez pas ce que vous devez ressentir dans l’apprentissage d’un mouvement. La hanche est-elle bien placée, suis-je en équilibre, etc. et c’est là ou le manque se fait rapidement “sentir”.


Crédit photo Mladen Penev

Peut-on apprendre un art martial ou un sport de combat avec un livre ou une vidéo ?

Et oui, car il y a une grande différence entre apprendre une technique et apprendre un art martial. Envisager l’ensemble d’une pratique c’est autre chose que de vouloir s’approprier une unique technique. Un art martial n’est pas qu’une suite de mouvement c’est aussi un état d’esprit, une culture, un comportement bref, c’est bien plus qu’un simple programme à connaître.
Cependant, dans un livre vous pourrez étudier certains aspects d’une discipline de combat comme son histoire et sa culture. En vous imprégnant de son fondement historique vous appréhenderez plus facilement ses techniques.
Et puis « avec UN livre ou UNE vidéo » c’est beaucoup trop réducteur. Il vous faudrait toute une bibliothèque ou vidéothèque.

Vous l’aurez compris, le message que je porte par le biais de cet article est que rien ne remplace la pratique, d’un art martial comme d’un sport de combat. Dans un club vous serez guidé par le professeur et conseillé par les plus anciens car oui, même si les arts du combat sont étiquetés sport individuels, la convivialité de ces lieux d’entraînements est un atout majeur dans votre progression.
Une fois que vous aurez commencé à pratiquer rien ne vous interdira de réviser à l’aide de ces supports dont Karate Blog ou Info Karate, ou de nourrir votre curiosité sur la discipline que vous aurez choisie, mais pour apprendre rien ne vaut un bon prof (et qui dit bon prof dit bonne ambiance, bons élèves, etc.), bien réel, tout en pédagogie et claque derrière la tête (mais pas que ^^ ).

Sur ce, bon entraînement à toutes et à tous.

Keri waza, techniques de jambes aux éditions Sedirep

Petite anecdote personnelle
J’ai commencé fin des années 80 à apprendre le karaté (mon premier art martial) avec le livre sur les techniques de jambes de Jean Pierre Lavorato et Pierre Blot : Keri Waza – Karaté do. Répéter inlassablement le nom des techniques en imitant les positions image par image m’a donné une base qui m’a permis en m’inscrivant au dojo, d’apprendre plus vite. J’ai exécuté les techniques que j’avais retenues et le professeur a tout de suite pu corriger les défauts que mon livre n’avait pas vu (ça n’a pas d’yeux un livre, non non).
Je n’aurais jamais pu progressé et découvrir LE karaté sans mon professeur (Patrick Beau enseignait et enseigne toujours si mes renseignements sont exacts à l’institut des arts martiaux, impasse des 3 anguilles) et ses élèves ceintures noires qui me donnèrent des conseils et des astuces sans aucune retenus

Pour avoir un autre point de vue, vous pouvez aussi lire l’article les arts martiaux sur internet sur le site www.shinryu.fr


  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages