•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manu Fernandez, organisateur du Knock Out Championship
Photo Sherdog
Pour sa troisième édition le KOC quitte le complexe sportif des Vauzelles et investit l’Espace 3000 de Cognac. Manu Fernandez, l’organisateur y voit un grand avantage :

« Ce sera une véritable arène avec le ring au milieu et le public tout autour. Les spectateurs seront beaucoup plus près des combattants.

Ce gala, l’un des quatre organisés en France, et reconnu pour être le plus beau, (dixit Manu Fernandez), est une vitrine du combat libre, alliant toutes les disciplines d’affrontements debout et au sol. Son nom officiel est d’ailleurs MMA, mais en France on l’appelle Pancrace en raison de deux restrictions :
– l’interdiction de frapper au sol
– et celle d’utiliser les coudes pour porter des coups.

C’est donc un mélange de boxe anglaise , de kick boxing, de boxe thaï, de full-contact, de boxe française, lorsque les combattants sont debout et utilisent leurs pieds et leurs poings, et de judo, de lutte, de grappling, de jiu-jitsu brésilien lorsqu’ils sont au sol.

Ouverture des portes de l’Espace 3000 à 18h 30, début des combats à 20h. Entrée 10 €.
La pesée des combattants,ouverte au public, est organisée aujourd’hui vendredi à 19h, au pub Le Paddock, rue du 14 juillet.

Source : Charente Libre


(Publié sur www.masterfight.net.)


  •  
  •  
  •  
  •  
  •