•  
  •  
  •  
  •  

logo_fsgtVous vous rappelez l’annonce l’annulation des Championnats de France en côte d’Or et bien suite à une réunion qui eue lieu le 16 mai 2011 au Ministère des Sports en présence de messieurs Laurent Moustard, Jacques Journet et Jean-Noël Charollais (responsable National FSGT), j’ai reçu ce courrier signé de ce dernier, adressé ce 19 mai à tous les clubs de Sports de Combat et Arts Martiaux affiliés à la FSGT.

Je vous en extrais les principaux termes marquants, mais vous pouvez télécharger la version complète de cette lettre.

Chers amis,
C’est un peu dépitée que la délégation FSGT […] est ressortie lundi soir de la réunion au Ministère des Sports.

Nous avons tenté d’y défendre l’intérêt de nos activités sportives, et les valeurs humaines développées au sein de la FSGT. Cinq membres de la Direction des sports du Ministère nous ont reçus, et le moins qu’on puisse dire est que nous avons été surpris des paroles qui ont été prononcées pendant cette réunion.

[…]aucune compétition de Pancrace ou de Combat-Grappling ne devait se tenir sur le sol français jusqu’à la convocation par la Ministre des Sports d’une réunion de la commission consultative des arts martiaux et sports de contact, qui devrait intervenir fin juin ou début juillet 2011. Ceci signifie donc, selon ce qui nous a été dit, aucune compétition de ces disciplines sportives, sous l’égide de quelque fédération que ce soit, et sous quelque dénomination ou appellation que ce soit.

[…] les règlements de grappling, de boxe anglaise et de boxe thaï qui sont en vigueur à la FSGT […] sont contestés par le Ministère […] certains championnats ne pourront être tenus comme prévu.

Sur ordre clair de la Ministre des Sports, la FSGT doit annuler les championnats et stages qu’elle a programmés, sous peine de perdre son agrément ministériel, les moyens alloués dans le cadre des contrats d’objectifs de la fédération, ainsi que les Cadres d’Etat mis à sa disposition.

Il a été clairement formulé par les représentantes du Ministère un lien direct entre certaines pratiques sportives de combat et la violence qui se propage chez les jeunes […]

Juridiquement, cet aspect [sports de percussion] peut, en cas d’accident, directement entraîner la responsabilité pénale des clubs organisateurs et de leurs dirigeants.[…] En conséquence, suite à cette réunion, nous avons décidé de prendre acte de l’interdiction des championnats prévus les 4 et 5 juin, et de renoncer à organiser les championnats de boxe thaï le 12 juin prochain qui, de toute façon, seront interdits par la Préfecture si l’on maintient notre demande d’organisation. Le stage de formation prévu du 10 au 16 juillet fait l’objet de la même interdiction de la part du Ministère.

[…] à force de décourager les bénévoles […] nos disciplines sportives seront un jour livrées aux « marchands du temple » […]. Il nous a été répondu par les représentantes du Ministère que, de toute façon […] elles ne voyaient vraiment pas l’intérêt de développer […] une discipline comme le pancrace, qui […] n’a rien d’éducatif.

Il est évident que nous en reparlerons dans les prochains jours tant cette décision à fait l’effet d’un boulet de canon dans la communauté des arts martiaux et sports de combat.

Pour suivre l’actualité de la FSGT

Site internet : www.fsgtcombat.com
Adresse courriel : fsgtcombat[AT]me.com


  •  
  •  
  •  
  •