•  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 degrés à l’extérieur, 27 degrés à l’intérieur. La capoeira est cet art martial qui réchauffe l’atmosphère bien plus vite que le soleil. La 9ème rencontre internationale qui s’est déroulée à Lille a réuni plus de 100 amateurs venus de toute la France et de la Belgique. Sous la direction de mestre Jota Jota, instructeur de l’association « Nação Palmares Capoeira », les capoeiristes réglés comme du papier à musique se sont échauffés avant de réaliser des « rodas » (ronde dans laquelle deux capoeiristes « rentrent en duel » sous le rythme des chants et des sons harmonieux des berimbaux, du pandeiro, l’atabaque, le reco-reco, etc.).

Ce samedi 19 février, la rencontre annoncée sur Masterfight, a rassemblé des ceintures de tout niveau: de la blanche, jaune, bleu, verte.

« Introduits dans la Capoeira par maître Bimba, les grades servent à évaluer techniquement les pratiquants de capoeira. Devant répondre aux exigences de la capoeira moderne, ce système a beaucoup changé de sa forme originelle. Ainsi, certaines écoles et académies utilisent les couleurs du drapeau national, d’autres se réfèrent aux couleurs des dieux et Orichas… » (extrait de Naçao Palmares Capoiera).

[youtube width= »590″ height= »355″]http://www.youtube.com/watch?v=q7SdxDp0Ia0[/youtube]

Mais tous, selon leur grade et leur inspiration, chantaient, réalisaient des figures simples et acrobatiques. Une atmosphère chaleureuse se dégageait. Et comme le souligne mestre Jota Jota: « Dans la ronde de capoeira, le petit devient grand et le grand devient petit ». Les participants se sont mêlés, se sont affrontés dans une joie et une chaleur bien brésilienne. Le soir, la rencontre s’est poursuivie autour d’un repas avant de reprendre de plus belle dès le dimanche matin.

Plus d’informations sur la capoiera

Adresse courriel : mestrejota at hotmail.fr
Site internet : www.nacaopalmarescapoeira.com


  •  
  •  
  •  
  •  
  •