•  
  •  
  •  
  •  

Jess Liaudin, le MMa a besoin de toi.Jess « JOKER » Liaudin
Date de naissance : 21 décembre 1973 a Evry (France)

Son surnom : Joker

Jess Liaudin est connu pour son comportement plaisantin et ses interviews enjouées toujours en train de plaisanter, de ne pas se prendre au sérieux, Jess aime le combat. Il combat pour le show, avec panache.
Voilà l’origine de son surnom.

Jess et le MMA

Jess est un combattant professionnel de MMA (Mixed Martial Arts = mélange d’arts martiaux : combat debout en pied poing, projection type lutte ou judo et combat au sol, par soumission et frappes) appelé encore Freefight.
Mais il combat toujours pour le spectacle, par jeu. Un véritable passionné.
Ces combats, victoire ou défaite, reste toujours de grands spectacles.

En France, Jess est encore peu connu, car le MMA était encore « interdit » en France fin 2007. Il peinerait à se développer à cause de la censure du CSA qui empêcherait, encore maintenant, toute diffusion en télé, et donc l’apparition de sponsor (ndlr : depuis un an, le MMA est censé avoir été reconnu en France, mais rien n’a bougé en 2008).
Mais dans les autres pays du monde, ce sport a pris une ampleur considérable.

Aux USA, à l’heure où la boxe a perdu toute sa noblesse et ses grands champions, l’UFC (Ultimate Fighting Championship = tournoi de MMA) est en passe de la supplanter. De grands champions apparaissent, et Jess Liaudin est l’un d’eux.

Jess Liaudin, le MMa a besoin de toi.

L’histoire de Jess Liaudin

D’origine Française, né à Evry, il a d’abord subit les brimades de son père et de ses collègues de classe.
Sa mère ayant décidé de partir avec les 2 soeurs de Jess et lui-même, il a pris en main la famille très jeune.

Vers 14-15 ans il quitte l’école. Il s’intéresse depuis tout jeune (7-8 ans) aux arts martiaux, d’abord au judo puis au karaté grâce aux vidéos de Bruce Lee et autres, puis finalement à la boxe thaï.

Il part ensuite à la découverte du monde, aux USA. C’est là, très jeune qu’il découvre un nouveau sport alors confidentiel, le MMA.
Depuis lors, il sait que c’est là que l’appel son destin. il n’aura alors de cesse que de s’entrainer dans ce but, pour parfaire son art

Il vit de petits boulots et s’entraine sans relâche. USA. Japon. Thaïlande… puis finalement à Londres.
C’est là qu’il prendra toute sa dimension.
Jess Liaudin ne s’est pas fait en un jour, mais a su se forger un mental et un parcours à travers de multiples combats, dans divers tournois (shooto, Cage rage…) et finalement à passé 30 ans, la consécration, un contrat avec l’UFC… la plus grande organisation de MMA du monde.
5 combats…
Jess a aussi ouvert une salle de combat à Londres, où il vit. IL y est très populaire, ainsi qu’au Japon, aux USA… où ce sport est très populaire.
En France, tout reste à faire, mais il est sûr qu’avec un ambassadeur aussi attachant et performant, c’est en bonne voie.

Le stage dirigé par M. Liaudin

En ce sens, grâce à une rencontre faite il y a quelques mois avec Alexis Chauchois, président du club de Kempo de Lambersart, Jess Liaudin a accepté par amitié de donner un stage en France, chose alors jamais faite par lui !
Jess Liaudin au stage de Lambersart en février 2009Jess Liaudin au stage de Lambersart en février 2009Et pour une première, ce fut un véritable succès (+ de 40 personnes + spectateurs), alors que bien souvent ce type d’événements reste assez confidentiel.
Des combattants sont même venus de Belgique pour avoir la chance de s’entrainer avec Jess Liaudin. 2 jours de stage d’une grande qualité, et prodiguant à chacun, dans la bonne humeur mais aussi un travail sérieux, de précieux conseils de sa grande expérience de combattant (+ de 80 combats).

Le samedi, nous avons fait beaucoup de travail au clinch et de takedown.
Jess amène toujours les choses progressivement. Pour parvenir à un enchainement, il nous met toujours en situation de combat et l’avantage qu’il a, c’est qu’il nous présente toujours les choses de façon réaliste
et applicable
. On voit souvent des gens te montrer des clés de fou… mais rarement utilisable…
c’est pas l’intérêt.
A la fin, l’entrainement se termine souvent en sparring à thème, afin de mettre en application.
Sparrings très éprouvants.

Le dimanche
– Travail de différentes variantes de clés de cheville et talon.
– Départ depuis la position debout, enchainement stand up et amener au sol
– On finit encore en sparring

La photo traditionnelle du stage de Lambersart en février 2009Voila !
Nous étions une bonne quarantaine, avec des enfants le samedi et des spectateurs, des curieux et tout s’est très bien passé. Je pense que tout le monde a apprécié.
Vous trouverez d’ailleurs la vidéo de ce stage sur le site de M. Chauchois tar

 

L’avenir pour Jess

Jess Liaudin va combattre maintenant dans diverses organisations avant de retourner dans la grande arène de l’UFC !!!
D’abord en Angleterre le 5 avril 09, puis on aura la chance de voir Jess combattre en France à Paris à l’ASF4 le 18 avril, puis au Shooto en Belgique courant mai.

Merci à Jess pour ce fabuleux week end, qui a ravi autant les enfants que les adultes. Il a promis de revenir car il a apprécié l’organisation et la chaleur des nordistes !
Merci aussi a notre mairie de Lambersart pour son soutien dans ce genre de manifestation et pour voir grandir un sport qui va devenir très populaire mais qui reste malheureusement encore en France, confiné à un cercle de passionnés.
Et merci à la Voix du Nord !

Article rédigé par Alexis Chauchois pour Masterfight.net. Toutes les photos ont été utilisées avec l’accord de Mrs. Chauchois et Liaudin, merci à eux.

Infos et sources : FKK Lambersart, le blog de Jess Liaudin, des vidéos et interviews sur Dailymotion


  •  
  •  
  •  
  •