•  
  •  
  •  
  •  

Compétition Open de ju jitsuCe samedi 18 décembre 2010, le dojo de Wasquehal accueillait du beau monde pour son 4ème open international de jujitsu fighting et duo system. Les spectateurs ont pu retrouver des compétiteurs de France et de Belgique dont notamment Percy Kunsa (médaille d’or  à Open Européen de Gant, -77 kg ), Dimitri Kestelyn (médaille de bronze à Gant, – 69kg), le couple Perea en duo system mixte (médaille d’or à Gant).

Masterfight a voulu rencontrer l’organisateur David Heiremans afin de connaître les conséquences directes des intempéries sur cette compétition.

Masterfight : Bonjour David,  grand jour aujourd’hui »hui avec ce 4ème open international de ju jistu, pouvez-vous nous dire comment cela se passe ?
David Heiremans : Bonjour, la compétition se déroule très bien. Les compétiteurs sont là malgré la neige. Nous avons environ 170 compétiteurs inscrits  mais seulement la moitié a pu se déplacer. En effet l’autoroute A1 est bloquée, le verglas empêche les athlètes de venir à Wasquehal.  Je dois dire que malgré ça, le niveau est bon et il y a de très beaux randoris.  Chaque année c’est de mieux en mieux.

MF : Pour l’année prochaine,  quelles sont les perspectives pour le 5ème open international de ju jitsu ?
DH : Nous allons travailler sur la même base car ça tourne bien. Notre objectif est de développer la communication vers les pays du Nord et de l’Est tels que la Hollande, la Belgique, l’ Allemagne.  Nous espérons l’appui de la fédération  pour l’envoi des dossiers de communication et des invitations.

[youtube width= »590″ height= »355″]http://www.youtube.com/watch?v=2i3CSt5WcB0[/youtube]

Tout était prévu pour les compétiteurs : salle d’échauffement en libre accès, présence de kinésithérapeutes,  restauration, un débriefing sur les règles de ju jitsu sous la forme d’une démonstration.
Et bien sûr pour le public, du spectacle.  Le mélange d’athlètes aguerris et de primo compétiteurs a permis d’assister à des randoris étonnants. Une tension palpable dans les tribunes, où les supporters clamaient les noms des athlètes, s’est prolongée jusqu’à la fin de la compétition. Devant tant d’enthousiasme, Masterfight a aussi voulu en savoir plus. Nous sommes allés à la rencontre de Dimitri Kestelyn du club de Wavrin .

Masterfight : Bonjour Dimitri, merci de nous accorder un peu de ton temps lors de cette compétition. quelles sont tes impressions sur cet open ?
Dimitri Kestelyn : Tout se passe bien. Le niveau est bon et je retrouve des compétiteurs de haut niveau et de jeunes compétiteurs plein de promesse. C’est toujours intéressant de combattre contre des gens qu’on ne connaît pas et qui nous surprennent par les techniques qu’ils mettent en œuvre.  En plus, malgré la neige, les clubs se sont déplacés mais  ceux qui viennent de plus loin n’ont pas pu être là

MF : quel avenir vois-tu pour ce sport alors que le MMA prend de plus en plus une place médiatique ?
DK : Le ju jitsu progresse à grand pas dans le nord depuis quelques années avec les clubs de Lesquin, Lille , Wavrin, Mouveaux, Quievrechain, Jeumont … et je ne crois pas que cela va s’arrêter là.  Et ça se voit aussi dans le reste de la France. A nous de nous faire connaître en organisant des stages et rencontres interclubs. Au ju jitsu, tout n’est pas permis, les règles sont strictes et bien établies: pas de direct à la tête, pas de coup quand il y une saisie, pas de coup au sol..et donc on a peu de blessés. Je crois donc qu’il a toujours des personnes qui vont vouloir faire ce type de compétition bien encadrée.

MF : Bravo pour ta médaille d’or, tu termines premier dans la catégorie -69kg, quels sont tes projets ?
DM : Mes projets sont tout simplement atteindre le plus haut niveau en jujitsu , être le numero 1 francais d’en un 1er temps et mondial par la suite. Je vais essayer de faire les différentes compétitions  comme celle d’Orléans (22 janvier 2011), Marseille (19 février 2011), puis Nantes (19 mars), Paris  (9 et 10 avril)et les championnats de France (4 juin) .Bien sur ça demande beaucoup d’entrainements et de concessions mais j’ai une trés bonne équipe  autour de moi ,et  sans eux je n’y serai jamais arrivé. Mes 2 profs (judo-jujit-su) Alexandre Ghesquiere et Jean Marie Carlier, mes partenaires car sans partenaires on evolue pas  me poussent toujours un peu plus loin , m’encouragent.
A long terme, j’aimerais pouvoir transmettre mon savoir et peut-être pourquoi pas une section jujitsu afin de  faire connaître et développer  le ju jitsu..

Vous pouvez retrouver les résultats sur le site du comité nord :
Open jujitsu Comité Nord Judo

prise de vues et montage : Jennifer Bodéré


  •  
  •  
  •  
  •